Aux Quotes

Authors: A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Categories: A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
never-touch-your-idols-gilding-will-stick-to-your-fingers-il-ne-faut-pas-toucher-aux-idoles-la-dorure-en-reste-aux-mains-gustave-flaubert
on-doit-des-egards-aux-vivants-on-ne-doit-aux-morts-que-la-verite-voltaire
lo-de-vie-lo-aux-amours-diluviennes
ne-vous-cachez-pas-aux-maisons-blanches
how-much-do-you-know-la-mayonnaise-she-inquired-he-shrugged-maybe-up-to-part-that-goes-aux-armes-citoyens-thomas-pynchon
dieu-a-signifieacute-aux-hommes-de-toutes-les-races
coming-back-to-banks-de-retour-aux-banques-wait-little-while-attends-un-petit-moment-deportivo
ah-si-lon-o-tait-les-chime-res-aux-hommes-quel-plaisir-leur-resterait-oh-if-man-were-robbed-his-fantasies-what-pleasure-would-be-left-him-bernard-le-bovier-de-fontenelle
poireaux-vinaigrette-aux-grains-de-caviar-i-did-quick-translation-leeks-fish-eggs-in-vinegar-he-grinned-it-sounds-better-in-french-yeah-but-did-it-karen-chance
people-conjugate-to-present-politics-to-other-tenses-peuple-conjugue-au-present-politique-aux-autres-temps-charles-de-leusse
je-puis-nier-une-chose-sans-me-croire-oblige-de-la-salir-ou-de-retirer-aux-autres-le-droit-dy-croire-albert-camus
who-closes-eyes-to-dictatorships-kneels-his-eyelids-qui-ferme-les-yeux-aux-dictatures-agenouille-en-fait-les-paupieres-charles-de-leusse
e-laurore-armes-dune-ardente-patience-nous-entrerons-aux-splendides-villes-in-dawn-armed-with-burning-patience-we-shall-enter-splendid-cities-arthur-rimbaud
en-quelques-jours-ils-avaient-noue-une-alliance-malsaine-avec-un-jeune-et-elegant-vampire-franeais-du-garden-district-aux-cheveux-blonds-improbables-et-totalement-denue-de-scrupu
si-je-me-demande-e-quoi-juger-que-telle-question-est-plus-pressante-que-telle-autre-je-reponds-que-cest-aux-actions-quelles-engage-albert-camus
sans-doute-rien-nest-plus-naturel-aujourdhui-que-de-voir-des-gens-travailler-du-matin-au-soir-et-choisir-ensuite-de-perdre-aux-cartes-au-cafe-et-en-bavardages-le-temps-qui-leur-r
celui-qui-se-conforme-aux-regles-evite-de-reflechir-si-tu-raisonnes-en-restant-dans-le-cadre-tu-ne-trouveras-jamais-de-solution-autre-que-celles-auxquelles-tout-le-monde-deje-pen
celui-qui-nest-pas-passionne-devient-tout-au-plus-un-pedagogue-cest-toujours-par-linterieur-quil-faut-aller-aux-choses-toujours-toujours-en-partant-de-la-passion-stefan-zweig
je-veux-te-dominer-aux-dominos-dominos-dominos
de-leur-meilleur-cete-techons-de-voir-les-choses-vous-vous-plaignez-de-voir-les-rosiers-epineux-moi-je-me-rejouis-et-rends-greces-aux-dieux-que-les-epines-aient-des-roses-alphons
Seigneur je suis tre¨s fatigue. Je suis ne fatigue. Et j'ai beaucoup marche depuis le chant du coq Et le morne est bien haut qui me¨ne e leur ecole. Seigneur, je ne veux plus aller e leur ecole, Faites, je vous en prie, que je n'y aille plus. Je veux suivre mon pe¨re dans les ravines frae®ches Quand la nuit flotte encore dans le myste¨re des bois Oe¹ glissent les esprits que l'aube vient chasser. Je veux aller pieds nus par les rouges sentiers Que cuisent les flammes de midi, Je veux dormir ma sieste au pied des lourds manguiers, Je veux me reveiller Lorsque le -bas mugit la sire¨ne des blancs Et que l'Usine Sur l'ocean des cannes Comme un bateau ancre Vomit dans la campagne son equipage ne¨gre... Seigneur, je ne veux plus aller e leur ecole, Faites, je vous en prie, que je n'y aille plus. Ils racontent qu'il faut qu'un petit ne¨gre y aille Pour qu'il devienne pareil Aux messieurs de la ville Aux messieurs comme il faut Mais moi je ne veux pas Devenir, comme ils disent, Un monsieur de la ville, Un monsieur comme il faut. Je prefe¨re fle¢ner le long des sucreries Oe¹ sont les sacs repus Que gonfle un sucre brun autant que ma peau brune. Je prefe¨re vers l'heure oe¹ la lune amoureuse Parle bas e l'oreille des cocotiers penches Ecouter ce que dit dans la nuit La voix cassee d'un vieux qui raconte en fumant Les histoires de Zamba et de compe¨re Lapin Et bien d'autres choses encore Qui ne sont pas dans les livres. Les ne¨gres, vous le savez, n'ont que trop travaille. Pourquoi faut-il de plus apprendre dans les livres Qui nous parlent de choses qui ne sont point d'ici ? Et puis elle est vraiment trop triste leur ecole, Triste comme Ces messieurs de la ville, Ces messieurs comme il faut Qui ne savent plus danser le soir au clair de lune Qui ne savent plus marcher sur la chair de leurs pieds Qui ne savent plus conter les contes aux veillees. Seigneur, je ne veux plus aller e leur ecole.

Guy Tirolien
seigneur-je-suis-tres-fatigue-je-suis-ne-fatigue-et-jai-beaucoup-marche-depuis-le-chant-du-coq-et-le-morne-est-bien-haut-qui-mene-e-leur-ecole-seigneur-je-ne-veux-plus-aller-e-le
comment-lhistoire-pourraitelle-mieux-servir-la-vie-quen-attachant-e-leur-patrie-et-aux-coutumes-de-leur-patrie-les-races-et-les-peuples-moins-favorises-en-leur-donnant-des-goets-
La tournee terminee, Tom et Roger pense¨rent qu'apre¨s le succe¨s de I Shot The Sheriff, ce serait bien de descendre dans les Caraibes pour continuer sur le the¨me du reggae. Ils organise¨rent un voyage en Jamaique, oe¹ ils jugeaient qu'on pourrait fouiner un peu et puiser dans l'influence roots avant d'enregistrer. Tom croyait fermement au bienfait d'exploiter cette source, et je n'avais rien contre puisque e§a voulait dire que Pattie et moi aurions une sorte de lune de miel. Kingston etait une ville oe¹ il etait fantastique de travailler. On entendant de la musique partout oe¹ on allait. Tout le monde chantait tout le temps, meªme les femmes de menage e l'hotel. Ce rythme me rentrait vraiment dans le sang, mais enregistrer avec les Jamaicains etait une autre paire de manches. Je ne pouvais vraiment pas tenir le rythme de leur consommation de ganja, qui etait enorme. Si j'avais essaye de fumer autant ou aussi souvent, je serais tombe dans les pommes ou j'aurais eu des hallucinations. On travaillait aux Dynamic Sound Studios e Kingston. Des gens y entraient et sortaient sans arreªt, tirant sur d'enormes joints en forme de trompette, au point qu'il y avait tant de fumee dans la salle que je ne voyais pas qui etait le ou pas. On composait deux chansons avec Peter Tosh qui, affale sur une chaise, avait l'air inconscient la plupart du temps. Puis, soudain, il se levait et interpretait brillamment son rythme reggae e la pedale wah-wah, le temps d'une piste, puis retombait dans sa transe e la seconde oe¹ on s'arreªtait.

Eric Clapton
la-tournee-terminee-tom-et-roger-penserent-quapres-le-succes-de-i-shot-the-sheriff-ce-serait-bien-de-descendre-dans-les-caraibes-pour-continuer-sur-le-me-du-reggae-ils-organisere
?Earn cash when you save a quote by clicking
EARNED Load...
LEVEL : Load...